Comment financer la construction de votre maison ?

Une construction immobilière est la nouvelle tendance du moment. Prisée par les primoascendants que par les investisseurs aguerris, cela reste un placement sûr, même dans le contexte actuel. Mais attention, ce genre de projet peut vous couter plusieurs dizaines, voire des centaines de milliers d’euros. Il y a plusieurs dépenses à prendre en compte. Il reste à savoir comment le financer.

 

Les dépenses à prévoir pour la construction d’une maison de A à Z

La construction immobilière de A à Z peut couter dans les centaines de millions d’euros en fonction de différentes caractéristiques de votre bien. Selon l’expert-comptable à Ixelles en Belgique, le devis de ce genre de projet d’investissement est personnalisé aussi en fonction de l’emplacement, des matériaux à utiliser, mais aussi de la difficulté d’accès au terrain de construction. Mais au-delà du prix même de la réalisation des travaux et des équipements, vous devez aussi prendre en compte de certaines dépenses annexes.

Notamment, il y a le prix du m2 du terrain de construction qui est inéluctable. Bien évidemment, ce dernier varie selon l’emplacement de ce dernier. Les courtiers immobiliers peuvent vous accompagner dans la recherche de la parcelle idéale en vue d’une construction, le tout en se basant aussi sur votre budget.

Par ailleurs, vous devez aussi penser aux taxes et frais de notaires qui accompagnent ce genre de transaction : taxe d’aménagement, droit de permis de construire, etc.

 

Le crédit immobilier pour financer votre projet

Le crédit immobilier est le moyen le plus simple et le plus rapide afin de financer votre projet de construction. Mais comment cela se fait-il ? Les banques ne proposent-elles pas des crédits affectés aux travaux ? Effectivement ! Mais le crédit immobilier sera plus pratique pour à la fois acheter le terrain et réaliser les travaux de construction. C’est possible. Le justificatif sera alors le compromis ou la promesse de vente avec le devis de construction proposé par les artisans.

Attention toutefois à bien comparer les offres avant de vous engager. Les propositions des banques ne se valent pas. Vous pourriez négocier de meilleur prix en prenant le temps de simuler votre crédit et de mettre en concurrence les banques en ligne ainsi que les banques classiques. Il ne faut pas minimiser la qualité des offres proposées par ce genre d’établissement.

 

Où trouver l’apport personnel pour votre demande de crédit ?

Désormais, les banques belges ne vous demandent plus d’apports personnels pour une demande de crédit. Du moins, selon l’expert-comptable Ixelles, cela reste conseillé. L’apport personnel se négocie entre 10 à 20% du prix total de la construction. Ce qui peut minimiser le cout de votre emprunt et donc votre risque de surendettement.

Mais comment constituer alors cet apport personnel ? Les banques ne sont pas regardantes pour ce qui est de la provenance de votre apport personnel. Vous pouvez notamment, si votre situation financière le permet, contracter un autre emprunt pour ce faire. Le plus intéressant reste de tout financer de votre poche. Ce peut être en vendant certains biens, en utilisant un gain d’argent soudain, etc.

Author: Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *