Les étapes d’installation d’une chaudière à granulés de bois

Ce type de chaudière alimentée par granulés de bois est parfaitement capable de substituer les différentes installations traditionnelles. En effet, il faut savoir que les divers raccordements la reliant au chauffage central et au ballon d’eau chaude sanitaire sont les mêmes.  Cependant, vous devrez respecter les normes d’entretien requises.

Comment installer la chaudière à granulé de bois et son conduit d’évacuation ?

Le plus gros de l’équipement doit être disposé dans un endroit présentant une bonne aération. Il pourra s’agir d’une ventilation naturelle, mais il est préférable d’opter pour un système de ventilation mécanique contrôlé. Par ailleurs, le ballon devra être mis à l’écart des températures hivernales, afin d’éviter toute déperdition de chaleur excessive.

D’où la nécessité de les installer dans une pièce dotée de ventilation et idéalement chauffée. Les lieux devront également être spacieux, pour accueillir ces équipements de chaudières à pellets.

Généralement, les ménages décident de dédier leur buanderie à cet effet. Il pourra aussi s’agir de leur local de chaufferie à remplacer ou d’un local vacant. Par ailleurs, le conduit d’évacuation des fumées devra, autant que possible, être le plus vertical possible. Ce dernier pourra être en métal, mais aussi en terre cuite et en céramique. En effet, les coudes risquent de nuire à l’arrivée d’air frais vers le foyer et donc de détériorer la qualité de combustion.

Qu’en est-il du silo de stockage des pellets ?

Cette partie de l’équipement est certainement le plus contraignant. Elle nécessite un espace important, généralement plus conséquent que dans le cas d’une chaudière à fioul. Le silo peut adopter plusieurs formes. Le plus souvent, c’est la cuve en textile spécifique qui est plébiscitée. Il peut aussi être en métal et est de préférence installé non loin de la chaudière. C’est grâce à une vis sans fin que l’approvisionnement en combustible est réalisé.

Certains ont la possibilité de construire un silo maçonné dans une pièce adjacente à la chaudière à granulés de bois. Ce dernier a un volume plus important, ce qui évite de tomber à cours de pellets sur l’année, et ainsi de devoir faire appel à son fournisseur de pellets en vrac, plusieurs fois sur cette période. Il faut aussi installer un conduit qui reliera donc les deux parties. C’est un système d’aspiration qui assurera alors le transport des granulés de bois.

Seul un professionnel pourra entreprendre l’installation de la chaudière à pellets

C’est seulement si vous avez des compétences avancées dans ce domaine que vous pourrez prétendre à réaliser ces tâches. Sinon, les services d’un expert sont requis. En agissant ainsi, vous aurez aussi l’occasion de bénéficier d’aides financières. Ce dernier sera aussi indispensable pour réaliser l’entretien annuel obligatoire.

Le conduit devra quant à lui subir un ramonage deux fois par an. L’une des opérations devra avoir lieu durant la période d’utilisation. Sachez que vous êtes enclin à apprécier la qualité de service du professionnel. S’il est apte à mener à bien ses missions, pensez à signer un contrat avec lui. Ses prestations coûteront entre 150 à 200€ par an.

Est-ce-que ce guide vous-a-til servi ? Partagez autour de vous si vous pensez que vos amis peuvent en avoir besoin !

Author: Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *