Quelle est la différence entre psychologie et psychanalyse ?

Quelle est la différence entre psychologie et psychanalyse ?

Parfois, malgré un besoin d’aide flagrant, on refuse de contacter un psychiatre. Ce serait admettre que le problème est grave, vérité rarement souhaitée. On cherche alors d’autres possibilités. Mais en quoi la psychanalyse se différencie-t-elle de la psychologie ?

Applications de la psychologie

La psychologie apparaît assez large, avec de nombreux sous-domaines, quand la psychanalyse demeure plus restreinte dans son champ d’étude. La psychologie s’intéresse à plusieurs méthodes expérimentales visant à mieux comprendre le fonctionnement de l’activité mentale, et elle les met en relation afin d’obtenir un résultat plus complet. Elle étudie ainsi les comportements et les interactions entre êtres vivants, de sorte à comprendre leur sens. À travers différents courants de pensée, elle s’attarde par exemple sur le développement de la personnalité, la psychologie de l’enfant, l’apprentissage, la psychopathologie, les besoins fondamentaux, la mémoire, le raisonnement, les émotions, la résolution de problème, etc. Toutes ces disciplines s’influencent les unes les autres, au fil des études de la psychologie. Elles profitent également de méthodes de recherche très variées, comme l’observation sur le terrain, les expériences en laboratoire, les entretiens, en fonction des besoins des scientifiques et des objectifs souhaités. Cela permet par ailleurs de reproduire des tests de différentes manières et d’en comparer les résultats.

Plus concrètement, le psychologue diplômé, qui intervient en cabinet ou en structure spécialisée (entreprise, maison de retraite, école, etc.), peut donc accompagner ses patients au moyen d’une psychothérapie qui les aidera à résoudre leurs difficultés de la vie quotidiennes (conflits, deuil, ruptures, harcèlement, manque de confiance en soi, etc.).

La psychanalyse : origine et fonctionnement

La psychanalyse naît à la toute fin du 19ème siècle, suite aux travaux du célèbre Sigmund Freud, médecin, neurologue et psychanalyste autrichien.

Généralement, le psychanalyste exerce en cabinet privé, où il reçoit ses clients en entretien. La cure psychanalytique guide alors le patient dans l’exploration de son inconscient, afin de déceler divers blocages et conflits qui influencent sa vie quotidienne. Cet exercice remonte toujours jusqu’aux souvenirs enfouis de l’enfance. En effet, la psychanalyse part du principe que les névroses d’adulte tirent leur origine des traumatismes refoulés lors des jeunes années, ce qui entraîne un travail au plus profond de l’inconscient. En conséquence, la psychanalyse s’avère éprouvante émotionnellement et peut parfois durer des années, le temps de localiser le blocage, de le comprendre, de l’accepter puis le dépasser. Quoi qu’il arrive, le psychanalyste sera toujours là pour accompagner chacune de ces phases.

Cependant, attention : il n’existe actuellement aucun titre officiel reconnu par l’État, en France ! Il est vivement conseillé de vérifier le cursus universitaire du spécialiste avant de s’engager. Un bon psychanalyste possède un master en psychanalyse et doit lui-même avoir effectué une cure. En cas de doute, il vaudra mieux se rapprocher d’une société ou association psychanalytique reconnue.

Conclusion: différence entre psychologie et psychanalyse

Ces deux disciplines peuvent toutefois s’avérer complémentaires, certains psychologues proposant des psychanalyses au sein de leur activité. Dans tous les cas, le choix doit tenir compte du ressenti personnel. Il peut être intéressant de tester plusieurs spécialistes, qui auront des méthodes différentes, afin de trouver l’aide dont on a besoin.

Author: Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *